Martine.Alliot.Miranda

Le règne de la terreur, Retour dans le cauchemar

Résumé du deuxième volet de l'histoire de Lou Anne et Jeffrey.

 

Les routes de Jonas et de Lou Anne se croisent de nouveau dans un huis clos bouleversant de rebondissements.

 

Après avoir défié la mort, Jonas est interné au sein du service psychiatrique de l’hôpital de Toulouse, dont le responsable est Dominique Sachème, le psychiatre qui le suit depuis son enfance.

 

Sa reconstruction s’avère difficile tant son enfance a été traumatisante. Néanmoins Il s’emploie à suivre les conseils de Dominique, jusqu’à ce qu’un évènement fortuit le pousse à s’évader.

 

Mais à la suite d’un attentat, il se retrouve prisonnier avec Lou Anne. Cette réclusion leur permet d’apprendre à se connaître et à s’entraider.

 

À la lumière d’éléments nouveaux, Luis qui a permis l’arrestation de Jonas, doit reprendre son enquête.

 

 

Les Inséparables, Destins Croisés

 

Jeffrey n’a pas eu neuf mois pour se préparer à l’arrivée d’une petite sœur.

 

Lou Anne, petit ange aux cheveux blonds est adoptée par ses parents à la suite d'un accident qui la laisse orpheline.

 

Pourtant, malgré sa colère initiale, une magie inexplicable s’opère quand leurs regards se croisent,  et ils deviennent inséparables.

 

Hélas, leurs parents Carl et Marlène n’ont pu prévoir qu’en grandissant, leur amour fraternel les mènerait vers un drame.

 

Lorsque Lou Anne disparaît, Jeffrey perd le goût de vivre. Rongé par le remords, il se sent responsable de cette tragédie. Il se doit de la retrouver, et décide d’y consacrer sa vie.

 

La reprise de ses études dans un hôpital d’Irun en Espagne et l’apparition dans sa vie d’une bien étrange jeune fille lui feront-elles accepter l’absence de Lou Anne ?

 

Le mystère de sa disparition sera-t-il résolu ?  Un lien existerait-il avec d'autres dossiers en cours?

Bientôt Ici, quelques lignes sélectionnées du règne de la terreur, Retour dans le cauchemar

Les Inséparables, Destins Croisés. Quelques lignes sélectionnées à votre intention

 

« Le docteur  prit peur, il appela son assistante avant d'allonger l'enfant sur la table d'examen.

— Françoise ! Venez-vite je vous prie ! Branchez l'oxygène.

Le médecin tâta le pouls de Jonas et écouta son cœur avec son stéthoscope.

Françoise le regardait inquiète, attendant ses instructions.

— Oxygène !

Elle appliqua le masque sur le visage de Jonas en observant le médecin qui continuait son examen en secouant la tête.

— Est-ce que ça va docteur ? Dois-je appeler une ambulance ?

— Non répondit-il, interdit, il va bien, son pouls et son cœur battent régulièrement bien que faiblement. C'est une crise de catatonie ! C'est incroyable ! Qu'a donc subi ce gamin pour en arriver là ? Allez voir sa sœur, elle a peut-être déjà assisté à ce genre de crise, interrogez-là et revenez me voir. »

 

« Lou Anne secoua la tête en pensant, *«nos souvenirs sont des tombes, là aussi sont nos secrets».

Toute petite déjà, elle aimait évoquer des citations ou inventer des rimes. Pourtant, elle frissonna à cette dernière pensée qui semblait résonner comme un mauvais présage.

« Maudite bonne femme » se dit-elle, en jetant un coup d’œil par-dessus son épaule.

Elle aperçut Jeffrey au loin qui la fixait d’un œil inquiet. Plaquant un sourire charmeur sur ses lèvres elle lui fit comprendre en levant son pouce que tout allait bien. Elle reprit sa marche à travers la foule en frissonnant malgré la chaleur, sentant la solitude tomber sur ses épaules. C’était toujours ce qu’elle ressentait dès qu’elle s’éloignait de Jeffrey. Elle avait froid sitôt qu’elle ne se trouvait plus sous le regard protecteur de ses grands yeux verts. » 

 

« La colère de Jonas retomba de nouveau et un brin de lucidité effleura ses pensées.

Il attrapa Savina dans ses bras et la sortit précipitamment de la rivière. Il était de nouveau anéanti par la perte de celle qu’il aimait. Il la tint serrée contre lui et resta longtemps à la bercer en lui parlant tendrement, il pouvait enfin libérer son cœur et lui dire son amour et sa souffrance. Il lui pardonna même et pleura longuement en caressant ses cheveux.

Il lui donna un baiser et commença à la rhabiller ne laissant que ses chaussures sur la rive. Ses cheveux étaient déjà presque secs et elle semblait dormir. Ses traits étaient détendus ne laissant rien paraître de l’horreur qu’elle venait de subir. » 

 

« Luis prit congé en promettant de les tenir au courant de la moindre information qu'il pourrait recueillir. Il repensa à Sabine. Où pouvait-elle être ? Qu'avait-il bien pu lui arriver ? Il espérait sincèrement qu'il pourrait un jour apporter le réconfort à ces familles en retrouvant leurs enfants.

Pourtant, il restait inquiet de cette disparition, il connaissait la gamine, aussi bien que Lou Anne et il n'aurait jamais imaginé qu'elle puisse partir comme ça sur un coup de tête, d'ailleurs il n'y croyait toujours pas et reconnaissant que son instinct ne l'avait jamais trahi, il doutait de plus en plus de la retrouver vivante. »

 

« Enfin rassasié, il roula la jeune fille dans l'herbe afin de laver le corps encore souple dans les mares qui s'étaient formées. Il procéda ainsi jusqu'à la rivière et lorsqu'il   la jeta dedans, le courant prit possession de cette offrande en l'accueillant dans ses flots, jouant avec elle en la faisant tourbillonner, lavant ainsi les dernières traces des outrages qu'elle venait de subir.

Il retourna vers le lieu de sacrifice, s'assurant que les empreintes s’effaceraient bien avec l'averse. Il s'approcha de l'arbre auquel il avait suspendu le sac à dos renfermant ses affaires. Il avisa le tas de vêtements de la fille, qu'il avait laissé choir au pied de l'arbre, bien peu de choses en vérité ! Un short très court, un tee-shirt noir pas plus grand qu'un mouchoir et une paire de sandales. »

Service gratuit facile et accessible à tous

Créer un blog professionnel